Écriture collective du kholektif Zouf - Meilleure mise en scène 2018

Moutoufs

Ouananiche. Ca aurait pu être le titre du spectacle.
Ouananiche, c’est une espèce de saumon d’eau douce, qui a la particularité de ne pas remonter la rivière.
Ouananiche, ça veut dire « le petit égaré », en ‘montagnais’, une langue d’une tribu indienne, au Québec.
On trouvait que ça sonnait très arabe. Et que ça aurait pu faire un bon titre.
Nos pères sont des ouananiches : ils viennent des côtes marocaines, et ils ont été bloqués sur le continent. Nos pères sont des saumons égarés.
Ca aurait pu être un titre, mais il aurait fallu expliquer tout ça à chaque fois.
Alors, on a préféré appeler ça Moutoufs. C’est comme ça qu’on nous appelait, nous, les Marocains, dans la cour de récré. Aujourd’hui ça nous fait rire. Mais seulement aujourd’hui.
Parce que nous, on n’est même pas des vrais Moutoufs. Seulement des semi Moutoufs.
Ce spectacle, c’est l’histoire de cinq Belges qui ont un père marocain.
Ca aurait pu être aussi l’histoire de cinq Marocains qui ont une mère belge.

Mise en scène
Jasmina Douieb
Avec
Othmane Moumen
Hakim Louk’man
Myriem Akheddiou
Monia Douieb,
Jasmina Douieb
Scénographie et costumes
Renata Gorka
Création vidéo et montage
Eva Giolo
Images utilisées avec la permission de Huis Van Alijn, Ghent et Jasper Rigole
Prises de vues en interviews / vidéos des pères
Sébastien Fernandez
Son
Daphné D’Heur
Lumière
Benoît Lavalard
Assistanat à la mise en scène
Alexandre Drouet
OEil extérieur et conseils dramaturgiques
Lara Hubinont
Mouvement/chorégraphie
Aubéline Barbieux
Réalisation des décors
Ateliers du Théâtre de Liège
Régie générale
Christophe Van Hove
Crédit photos de répétitions
Alexandre Drouet
Diffusion
AD LIBAnna Giolo
en diffusion
En coproduction avec
Le Théâtre Le Public
Le Théâtre de Liège
Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles et le Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge.

Music

bébé ouananiche

Agenda

13 – 18 Mar 2023
Bruxelles

« Comment peut-on être « moutoufs » ? Double identité belgo-marocaine : une comédie lucide, ryhtmée, délicieuse »
La Première/Christian Jade

« Quand un photomaton brise les clichés
Ils sont cinq comédiens nés d’un père marocain et d’une mère belge. Avec humour et tendresse, le Kholektif Zouf raconte cette double culture mais aussi et surtout la liberté d’être soi, au-delà des héritages et des injonctions sociales. »
Le Soir/Catherine Makereel

https://fb.watch/60u5e12kKU/